Etirez le muscle piriforme pour soulager votre sciatique !

 

Le muscle piriforme

 

 

 

 

Beaucoup de personnes qui souffrent du dos se plaignent  de douleurs sciatiques,habituellement ces douleurs proviennent des vertèbres lombaires (L4-L5, L5-S1) mais de temps en temps elles peuvent être provoquées par une contracture du muscle piriforme . Aussi appelé syndrome du pyramidal ,il est parfois confondu avec la  sciatique. L’irritation du nerf sciatique entraîne  des fourmillements  qui descendent dans la fesse puis sur le côté de la jambe et enfin jusqu’au pied. C’est toujours très douloureux !

 

Qu’est-ce-que le muscle piriforme ?

 

Le muscle piriforme ( ou muscle pyramidal ) est un muscle de la fesse en forme de poire, situé pour faire simple entre le sacrum ( l’os de forme triangulaire à la base de la colonne vertébrale ) et le grand trochanter ( situé en haut du fémur qui est  l’os de la cuisse) . Il est situé en profondeur des muscles  fessiers et à proximité du nerf sciatique.

 

C’est un muscle :

  • Abducteur ( il permet d’écarter la jambe )
  • Rotateur externe de la cuisse entre 0 et 60° de flexion de hanche
  • Rotateur interne de la cuisse après 60° de flexion de hanche.

 

 

Anatomiquement chez 80 à 90% des personnes, le nerf sciatique passe en avant du muscle piriforme. Chez 10 à 15% , le nerf traverse complètement ou partiellement  le muscle .

 

 

Symptôme d’un syndrome du muscle piriforme :

 

 

Quand on est atteint d’un syndrome du piriforme, on ressent une douleur dans la fesse qui peut irradiée face postérieure de la cuisse jusqu’au genou. Le trajet est celui du nerf sciatique, c’est d’ailleurs pour cela que l’on confond les deux. En fait le nerf est comprimé pour différente raison dans ce muscle et va entraîner une inflammation du nerf.

Les douleurs sont augmentées par les mouvements de rotation ( se tourner dans le lit, croiser les jambes…). La douleur apparaît le plus souvent en position assise quand on est en appui dessus ou après quelques minutes de marche. Elle apparaît également lors des changements de positions comme se lever d’une chaise…
En règle générale la douleur est unilatérale ( que d’un côté ) mais peut devenir bilatérale ( des  deux côtés )avec le temps.

 

 

 

Causes du syndrome du muscle piriforme :

 

 

 

La cause exacte du syndrome n’est pas réellement connue et il n’est d’ailleurs pas si simple de différencier la sciatique du syndrome muscle piriforme.

Les principales causes sont :

  • une mauvaise posture
  • un hématome au niveau de la fesse par choc direct
  • une contracture du muscle piriforme
  • une intervention chirurgicale dans cette zone qui provoque des adhérences à cet endroit.
  • une mauvais appui sur le pied avec un mouvement violent.
  • les coureurs et les danseurs  sont des personnes à risque.

 

 

 

 

Comment différencier un syndrome du  piriforme et une sciatique ?

 

 

 

Pour différencier une sciatique d’un syndrome du muscle piriforme il y a quelques tests à effectuer mais je ne vais pas les décrire ici puisqu’ils sont médicaux.

Les signes les plus simples sont :

  • à la palpation on sent une contracture sous les doigts au niveau du centre de la fesse, et une douleur au niveau de son insertion sur le grand trochanter. Attention ça peut être très douloureux !
  • chez les personnes atteintes du syndrome du muscle piriforme il est possible de tester le piriforme et les rotateurs externes, il suffit de leur demander de croiser les jambes en position assise. Bien souvent il leur est impossible de le faire.

 

 

Le diagnostic différentiel entre le syndrome du muscle piriforme et la sciatique se fait surtout par l’identification de la zone d’où provient la douleur.

La douleur du  syndrome du piriforme démarre au niveau du sacrum. Elle devient très intense dans la fesse et va jusqu’au grand trochanter. Elle peut être accompagnée de douleurs inguinales et à l’intérieur de la cuisse.

La douleur de sciatique commence au niveau lombaire ( donc plus haut que dans le cas du syndrome du piriforme ). Le test de Lasègue permet de diagnostiquer la sciatique ( le patient est allongé sur le dos et on lui demande de lever la jambe en la gardant tendue ). On note le degré d’ élévation à partir duquel la douleur est déclenchée.

Le test de Lasègue est négatif en cas de syndrome du muscle piriforme.

 

 

 3 étirements du muscle piriforme :

 

 

 

 

Pour étirer le muscle piriforme je vous propose 3 étirements en vidéo.

 

 

 

1. Etirement du piriforme  en position allongée :

 

 

 

 

 

 

 

 

Allongez vous sur le dos, les jambes fléchies, pieds au sol.

Ramenez le pied droit sur le genou gauche.

Passez les mains derrières le genou gauche, en soufflant ramenez le genou gauche vers la poitrine.

Maintenir la position quelques secondes.

Relachez, et changez de côté.

 

 

 

2. Etirement un piriforme en position debout.

 

 

 

 

 

 

 

Mettez vous face à une table.

Posez la jambe droite  fléchie sur la table.

En expirant penchez vous légèrement en avant en gardant le dos droit.

Maintenez la position quelques secondes puis relâchez.

Faites de même de l’autre côté.

 

 

 

 

3. Etirement du piriforme en position assise :

 

 

 

 

 

 

 

 

Asseyez vous sur un tapis.

La jambe gauche est tendue.

Passez la jambe droite fléchie sur la jambe gauche.

Posez la main gauche sur le genou droit.

A l’expiration faites une rotation du tronc vers la droite en exerçant une pression sur le genou droit.

Maintenez la position quelques secondes en veillant à garder le dos droit.

Faites quelques répétitions puis changez de côté.

 

 

 

 

J’espère que cet article vous a plu ! Si c’est la cas n’oubliez pas de liker et  partager. Si vous avez des questions laissez moi un commentaire.

Leave a Reply